INTERVIEW : Brandon Lefebvre, un Boulonnais dans l’armée américaine

Après avoir passé toute son enfance dans le Boulonnais, Brandon Lefebvre est parti s’installer en Belgique avec sa mère à l’âge de 13 ans. Dix ans plus tard, il vient de réaliser son rêve : devenir un soldat américain.

Installé actuellement à Fort Benning, une base de l’US Army située au sud-ouest de la ville de Columbus (Géorgie), le jeune boulonnais a accepté de répondre à nos questions.

Pour commencer, est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Brandon Lefebre, 23 ans, marié sans enfant. Je suis né à Boulogne-sur-Mer avant de partir vivre en Belgique avec ma maman suite à la séparation de mes parents.  J’ai vécu à Boulogne jusqu’à l’âge de 13 ans.  Le dernier établissement scolaire que j’ai fréquenté, c’était le collège Paul Eluard.

Pourquoi avez-vous choisi de vous engager dans l’US Army ?

Tout d’abord, étant petit, l’armée m’a toujours intéressée. Mon frère, qui avait fait quelques années dans l’armée française, m’a beaucoup inspiré également. En plus, en grandissant et en voyant tout ce qui se passait dans le monde, j’avais encore plus envie de m’engager.

 

Et pourquoi pas l’armée française ?

Depuis tout petit, j’ai toujours adoré les USA. Je voulais vraiment intégrer l’US Army, c’était un rêve pour moi. Avec tout ce qui se passe dans le monde, je voulais être au cœur de l’action. J’ai eu la chance de réaliser ce rêve par le biais de ma maman qui s’est remariée avec un militaire américain qu’elle a rencontré en Belgique. Je me suis alors lancé et aujourd’hui je ne regrette rien.

Parlez-nous de votre parcours aux États-Unis….

J’ai obtenu ma « green card » après trois ans d’attente. J’ai fait six mois d’études pour apprendre la langue, trois mois à Miami et trois autres à Chicago. Après, je suis rentré dans l’armée US et j’ai été diplômé de 1ère compagnie d’infanterie mixte. Actuellement je suis en formation à l’Airborne School (école militaire d’aéroportage, NDLR).

Est-ce que Boulogne vous manque ?

Oui, bien sûr ! Boulogne c’est ma ville natale, c’est mes origines. J’y vais encore souvent. J’ai toute ma famille là-bas.

8 pensées sur “INTERVIEW : Brandon Lefebvre, un Boulonnais dans l’armée américaine

    • 6 juin 2017 à 14 h 03 min
      Permalink

      Fier de toi mon ami.Je suis adjudant de l’infanterie en retraite après 25 ans de service et Boulonnais comme toi.
      J’ai même une médaille commémorative des états Unis.Je partage à tous mes amis et groupes.
      Courage et comme on dit en France merde pour ta carrière.

      Répondre
  • 5 juin 2017 à 22 h 03 min
    Permalink

    La preuve que tous les jeunes peuvent accéder à leurs rêves

    Répondre
  • 5 juin 2017 à 22 h 16 min
    Permalink

    Le comble serait si il finit a C-co 2/54 la bas a fort benning ça ferait le 2e boulonnais a passer par cette company

    Répondre
  • 6 juin 2017 à 8 h 05 min
    Permalink

    on est tous fier de toi l’ami prend soin de toi et de ta femme 🙂

    Répondre
  • 6 juin 2017 à 9 h 49 min
    Permalink

    Mon fils Maxime, originaire de Belgique a la chance de côtoyer Brandon au quotidien car il a aussi fait le choix de s’ engager à L’US ARMY. Ils ont partagé les difficultés de la formation ensemble. Depuis la Belgique, nous sommes fiers de leur parcours quelque peu atypique. Longue route à eux et à leurs frères d’arme.

    Répondre
    • 6 juin 2017 à 15 h 56 min
      Permalink

      Grand bravo a eux deux ; j ai rencontre votre fils à la graduation une cérémonie magnifique et très impressionnent !! un très gentil garçon !et très courageux ! Je suis contente qu il ce sont rencontré

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *